Localisation​:            Sud Ouest

Année :                    2018

Client:                     Alda développement

Paysage: 

Architectes:             DZZLNG architectes

Programme:             24 maisons de ville

Structure:                GdR Experts-Conseils

 

Les rives du lac Sarrazi

DZZLNG

L'EXTENSION PATRIMONIALE

Le projet 2424 Saint-Charless'inscrit sur un site particulier faisant partie d'une reconstitution historique de plus d'un siècle.  La vocation d'origine de logement est toujours présente dans le projet, mais les mœurs ayant évolué, l'architecture répond concrètement à ces changements par l'entremise de plusieurs qualités formelles, spatiales et plastiques.

La superficie allouée aux logements pour famille occupe le 2/3 du projet et le tiers restant sont des espaces ouverts pour jeunes couples ou personnes seules détirant une échelle de projet humaine et des espaces de qualités. Les espaces extérieurs sont omniprésents à tous les niveaux du projet, ils sont vastes, ensoleillés et profitent d'un aménagement paysager tout en bois et en verdure.


Les entrées avant, afin de respecter la règlementation et de faciliter les accès, se retrouvent au niveau du sol.  Tous les appartements au sol ont leur propre entrée directement sur l'extérieur ce qui ajoute au sentiment d'appropriation des lieux.

​2424 saint-charles

autres Projets

Dans le but d'optimiser la lumière dans chacune des unités et de rendre les espaces plus dynamiques, les logements sont tous élaborés sur 2 niveaux.


Les logements du bas ont leurs propres jardins étagés qui font un lien avec l'extérieur et permettent une intimité au niveau du sol.  Ils ont également accès, comme tous les logements, à une grande terrasse en fond de lot avec cuisines à ciel ouvert.  Les logements plus imposants des étages ont accès à des toits jardins privés orientés sur le soleil et sur la ville.


Les façades avant sont sur 2 plans essentiellement en alignement avec leur voisin et à leurs emplacements d'origine.

Bien que la reconstitution soit presque identique à l'original, certains points laissent entrevoir une dualité entre le patrimoine bâti et la contemporanéité.  L'entrée charretière du 2424 étant trop étroite pour les voitures d’aujourd’hui, elle s'élargit après le plan de façade pour adopter des matériaux d'un autre langage. L'entrée charretière de droite est quant à elle un passage exclusivement piéton tout en bois à l'éclairage rectiligne dynamique qui accompagne le visiteur dans un parcours qualifié menant à tous les logements de l'ensemble.La matérialité est la manifestation la plus visible de cette dualité d'époque. L'arrière est tout l'inverse de sa frontalité arborant des matériaux métalliques utilisant de nouveaux processus de fabrication et des couleurs vives avec accents de bois.  Les ouvertures abondent et se tournent vers l'astre solaire dans un angle discret, imitant les végétaux qui s'harmonisent aux lieux.

IDIPHI