Projet Généreux

Les rives du lac Sarrazi

​appartements notre-dame

autres Projets

DZZLNG



 

Localisation​:            Rue Notre-Dame, Lachine, Qc

Client:                     M. Shariful Islam

Paysage :                 -

Architecte :             DZZLNG Architectes

Programme:             Agrandissement résidentiel locatif et commercial

Structure:                GdR Experts-Conseils

Année :                   En Construction



Cegep du Vieux

Le projet s'inscrit sur un site résidentiel avec commerces au rdc.  Il s'étend sur 2 lots contigus et résultera d'un agrandissement des bâtiments existant.  L'agrandissement à vocation résidentielle s'inscrit dans le zonage original prévu dans ce secteur, améliorant la perception résidentielle de ce tronçon de la 13e avenue. 
La particularité principale du nouveau projet est d'offrir des logements locatifs familiaux de 2 et 3 chambres avec espaces modulables et évolutifs.  Une densité d'occupation maximale du site est requise afin d'offrir des unités de ce type à un budget abordable pour une petite famille.  L'accessibilité étant un facteur prépondérant lors de la conception du projet, les choix formels, fonctionnels et idéologiques en dépendent.  On retrouvera une typologie de logements qui s'inspirent des différentes typologies à usage familial soit par le nombres de chambres, la luminosité et un accès direct à de grands espaces extérieurs privés et commun. Chacun des logements étant desservie par une grande terrasse ou un jardin.  Au cœur du projet, 2 cours intérieurs prennent en charge les issues de l'existant et de l'agrandissement et servent également de prétexte pour un aménagement floral/potager commun.
Le projet s'implante sur 2 rues ainsi qu'un grand espace municipal dégagé et adopte une typologie conséquente à une implantation sur 3 rues en créant une animation sur chacune de ses 3 faces.   Dans un premier temps, la façade principale sur Notre-Dame est en retrait de la façade existante de maçonnerie de brique d'argile. Les volumes sont alors dissociés et l'impact sur la rue diminuée.  Le matériau d'aluminium de couleurs anthracite aide également à désolidariser et mettre en valeur par contraste les propriétés architecturales et tectoniques de l'ancien et du nouveau. Afin de briser la volumétrie monotone de l'agrandissement, un jeu de soustractions (fentes de bois) et d'ajouts (cadres d'aluminium extrudés) ponctuent les 2 façades sur rue du bâtiment.  Cet accent de bois s'amplifie pour indiquer une entrée et se poursuit à l'arrière dans un jeu de garde-corps et bac de plantations afin de créer un écran semi végétal qui bonifie le lien aride au stationnement, un filtre visuellement organique entre l'espace public et privé. Le revêtement prévilégier pour l'arrière (façade nord) et les cours intéieures est le corrugué galvalume pour son apport en lumière naturelle et sa durabilité.
La volumétrie solide, mais ponctuée de l'ensemble, le rythme solide et ouvert des façades et la prise en compte du contexte physique et la maximisation des percées visuelles et d'ensoleillement naturel contribué à la création du patrimoine de demain.